“Gravir le Squaw Peak avait été une des choses les plus merveilleuses qu’il ait fait de toute sa vie”

Erickson-Tache-thérapeutique-Squaw-Peak.png

“Un psychiatre de Pennsylvanie, après trente ans de pratique, n’avait toujours pas une bonne clientèle. En fait, il négligeait son travail; il ne tenait pas ses dossiers à jour. Depuis treize ans, il allait en analyse trois fois par semaine. Il était marié depuis six ans. Sa femme n’aimait pas son travail, mais elle était obligée de travailler pour entretenir la famille. Elle était en analyse depuis six ans à raison de trois fois par semaine. Ils entendirent parler de moi et ils vinrent me voir pour une thérapie de couple. Ils me donnèrent d’emblée ces informations.

Puis je leur demandai: “Est-ce votre premier voyage dans l’Ouest?”

Ils répondirent: “Oui” je poursuivis:” Il y a à Phoenix beaucoup de curiosités que vous devez voir. Et puisque c’est votre premier voyage, je vous suggère à vous, Monsieur, de monter à Squaw Peak et de prendre trois heures pour le faire. Et vous, Madame, je vous suggère d’aller au jardin botanique et d’y passer trois heures. Revenez m’en parler demain.Ils revinrent le lendemain et le médecin était très content.

Gravir le Squaw Peak avait été une des choses les plus merveilleuses qu’il ait fait de toute sa vie. “Cela a tellement changé mon point de vue, ma perspective sur la vie…” (Un séminaire avec Milton Erickson – Jeffrey Zeig)

La prescription de tâches thérapeutiques selon Milton H. Erickson

“Vous savez quelque chose que vous ne savez pas que vous savez…”

L’approche innovante d’Erickson repose sur la conviction que le patient possède en lui les ressources pour répondre de manière appropriée aux situations qu’il rencontre : il s’agit par conséquent d’utiliser ses compétences et ses possibilités d’adaptation personnelles.

Pour initier les changements, Erickson, prescrivait régulièrement des missions – ces fameuses ” tâches thérapeutiques”- à ses patients, et notamment celle de monter au sommet du Sqaw Peack…Ce défi pouvait parfois leur suffire pour trouver une solution à leurs difficultés.

Roxanna Erickson raconte:

“Le Squaw Peak est une petite montagne proche de la ville de Phoenix, en Arizona. Son ascension dure environ deux heures pour un marcheur de bonne condition physique. Le climat désertique peut rendre l’exercice particulièrement éprouvant en fonction de la saison et de l’heure de la journée.En avançant pas après pas, il faut vous arrêter de temps en temps pour respirer… Vous vous demandez pourquoi vous avez accepté de faire ça… Vous vous demandez pourquoi il vous a demandé de passer la moitié de la journée à faire quelque chose de si fatigant… Puis vous pensez… « Ça va, je suis en forme. Je peux voir toute la ville de Phoenix d’ici… Je peux voir comment la ville est entourée de réserves indiennes… Je peux voir le bord de la ville et le début de la réserve indienne… Quelle chose extraordinaire !

Je peux maintenant réaliser pourquoi les Indiens ont autant d’influence sur les gens de cette ville. Je peux voir la différence entre la façon dont les Blancs vivent et la façon dont les Indiens vivent. »Et tous ces petits morceaux d’informations nourrissent le changement qui est en vous, nourrissent un changement de perspective.Et vous réalisez : « Il y a des choses sur la vie auxquelles je n’avais jamais réfléchi, des choses intéressantes, des choses passionnantes… Il y a encore beaucoup de choses à apprendre… »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.