Méthode pour apprendre l’auto-hypnose

rompre les liens de dépendance affective

L’autohypnose est une technique qui permet d’entrer par soi-même dans un état hypnotique (« état amplifié de conscience »), en vue de se détendre, et d’accéder aux puissantes ressources de son inconscient.

L’autohypnose est très efficace pour prolonger le travail de transformation engagé avec un hypnologue, par exemple pour gérer ses douleurs, pour acquérir une nouvelle compétence, pour révéler ses potentiels ou ressources intérieures, pour gérer son stress, ses phobies ou ses peurs, ou simplement pour installer un état de détente profond et durable.

Exercice d’autohypnose :

1. Installez-vous et formulez votre demande 

Installez-vous confortablement dans un lieu calme où vous ne serez pas dérangé. Remerciez votre inconscient qui est là pour vous aider. Formulez votre demande sous forme de ce que vous voulez obtenir, de façon précise et positive.

Exemple : « Inconscient, je te remercie de me mettre dans un état hypnotique durant x minutes afin de :

  • m’aider à trouver une solution pour…”
  • augmenter mon niveau d’attention pour…”

2. Mettez en place les « fusibles » pour que la séance d’autohypnose se passe comme vous le souhaitez

Formulez à voix haute, toujours en vous adressant à votre “inconscient” :

“Tout ce qui va passer dans cet état d’hypnose sera positif pour moi, et se déroulera en toute sécurité”

“Après x minutes, tu me ramène à mon état de conscience habituel avec la sensation d’être éveillé, présent, relaxé, frais et disponible”

“En cas de nécessité, tu me sortiras de transe immédiatement pour me ramener ici et maintenant, parfaitement disponible, présent et éveillé”

3. Installez l’état d’autohypnose

  • Choisissez un point fixe que vous pouvez regarder tranquillement en gardant la tête droite et en levant les yeux légèrement au-dessus de l’horizontale, et fixez ce point jusqu’à ce que les paupières aient envie de se fermer pour aller vers un état confortable d’autohypnose.
  • Avec les yeux ouverts ou fermés, formulez à voix haute les phrases suivantes :
    • Trois phrases décrivant votre expérience visuelle extérieure ou intérieure, par exemple : je peux voir la couleur blanche du mur en face de moi, comme je peux voir en vision périphérique…, tandis que je vois…”
    • Trois phrases dérivant ce que vous entendez : “et je peux entendre les sons de… , comme je peux entendre… , tandis que que j’entends ma respiration…”
    • Trois phrases décrivant ce que vous ressentez : “et je peux sentir mes bras posés sur… , comme je sens la chaleur agréable…. , parce que je sens la détente de plus en plus dans…”
  • Recommencez avec 2 phrases, puis 1 phrase dans le même ordre
  • Laissez s’installer l’état de transe et ratifiez les expériences sensorielles : “voilà, je sens cet état agréable d’hypnose s’installer maintenant… chaque partie de mon corps se détend de plus en plus… de plus en plus profondément à l’intérieur de moi-même… et je sens ma respiration qui ralentit et s’approfondit, tandis que je me détends encore plus… de plus en plus profondément…” 

4. Approfondisez l’état d’hypnose :

“je vais maintenant compter jusqu’à 10 et à 10 je serai dans un état d’hypnose suffisant pour… (reformuler son objectif)”

“1… je sens cet état continuer à s’installer en moi… 2… plus en plus profondément… 3… encore plus profondément… 4 de plus en plus paisible et confortable… 5… plus encore dans l’hypnose… 6 fois plus à l’intérieur de moi… 7… encore plus détendu… 8 d’avantage encore en transe… 9… totalement relaché et détendu… 10…complètement en état d’hypnose mainnnntenant”

5. Laissez le travail inconscient se dérouler et appréciez ce qui se produit

Ratifiez les phénomènes disruptifs éventuels, afin de rester dans l’état d’hypnose

6. A la sortie de l’état de transe, laissez-vous progressivement revenir

Appréciez les nouvelles idées, informations et changements obtenus.

7. Remerciez une nouvelle fois votre inconscient.

8. Enregistrer votre séance d’autohypnose

Vous pouvez aussi opter pour enregistrer cet exercice, puis de l’écouter, afin de vous laisser guider, ce qui est parfois plus facile au début de la pratique. Dans ce cas, vous veillerez à parler lentement, comme si vous vous adressiez à une autre personne. Laissez suffisamment de temps pour profiter de l’état d’autohypnose (2 minutes, à une demi heure, selon vos envies :). Vous pouvez aussi mettre une petite musique de fond pour la séance.

Puis posez vous et écoutez simplement votre enregistrement.

Et ici… un exercice d’autohypnose guidé proposé par les hypnothérapeutes de votre institut d’hypnose palois

Pour vous faciliter l’entrée en hypnose, vous pouvez aussi, après avoir formulé votre demande à votre inconscient (cf. point 1) ), opter pour cette séance guidée :