« Craindre la maladie, c’est la déterminer » (Emile COUÉ)

    « Ne perdez pas de temps à chercher les maladies que vous pouvez avoir, car si vous n’en avez point de réelles, vous vous en créerez d’artificielles. »

    « L’inconscient dirige tout chez nous et le physique et le moral. C’est lui qui préside au fonctionnement de tous nos organes et même de la plus petite cellule de notre individu par l’intermédiaire des nerfs. »

    « Chacune de nos pensées, bonne ou mauvaise, se concrétise, se matérialise, devient, en un mot, une réalité dans le domaine de la possibilité. »

    « Quand il y a conflit entre la volonté et l’imagination, c’est toujours l’imagination qui l’emporte. Dans ce cas trop fréquent, hélas! non seulement nous ne faisons pas ce que nous voulons, mais le contraire de ce que nous voulons. »

    « Exemples : plus nous voulons dormir, plus nous voulons trouver le nom d’une personne, plus nous voulons nous empêcher de rire… plus nous sommes surexcités, plus le nom nous fuit, plus notre rire éclate… »

    « C’est donc l’imagination et non la volonté qui est la première faculté de l’homme; aussi est-ce commettre une grave erreur que de commander aux gens de faire l’éducation de leur volonté, c’est l’éducation de leur imagination qu’ils doivent faire… »

    « L’autosuggestion consciente, faite avec confiance, avec foi, avec persévérance, se réalise mathématiquement dans le domaine des choses raisonnables. »

    « L’autosuggestion est un instrument dont il faut apprendre à se servir comme on le fait pour tout autre instrument. Un fusil excellent entre les mains inexpérimentées ne donne que des piètres résultats, mais plus ces mains deviennent habiles, plus facilement elles placent les balles dans la cible. »

    Émile Coué 👍

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.